Accueil du site > Manifestations > Séminaires > Politiques culturelles

Politiques culturelles et enjeux urbains (PCEU)

Version imprimable de cet article Version imprimable envoyer l'article par mail envoyer par mail

Dans votre agenda:

Jeudi 20 octobre 2011
Architecture, métropolisation, globalisation. Barcelone, Berlin et Rome (45 rue d’Ulm salle Info 2 immeuble Rataud)
Introduction du séminaire : Analyser la fabrique mondialisée et métropolisée du patrimoine et de la culture Cécile Renard : La « Starchitecture » en Europe au travers des productions des Ateliers Jean Nouvel

Dans votre agenda:

Jeudi 24 novembre 2011
La muséalisation des centres historiques (45 rue d’Ulm salle Weil)
Nicolas Navarro : Le label Villes d’Art et d’Histoire dans trois villes de Rhône-Alpes Marion Debillon : La muséalisation du Marais

Dans votre agenda:

Jeudi 26 janvier 2012
La fabrique patrimoniale et touristique de la centralité (45 rue d’Ulm salle Weil)
Matthieu Giroud : Habiter les centres anciens : la question du patrimoine industriel Anne-Cécile Mermet : Commerce, tourisme et centre-ville

Dans votre agenda:

Jeudi 29 mars 2012
La ville créative (29 rue d’Ulm, salle de direction)
Vincent Guillon Elsa Vivant

Dans votre agenda:

Jeudi 31 mai 2012
Ville, patrimoine et résilience (journée d’étude organisée en commun avec le séminaire Résilience urbaine) (29 rue d’Ulm, salle de direction)

Lien : Site du séminaire

Ce séminaire de recherche travaille sur les interférences croissantes entre politiques culturelles et politiques urbaines dans un contexte mondialisé. Il vise sur le long terme à constituer un groupe de recherche qui aborde la culture, ensemble des pratiques idéelles d’une société, comme « une composante du fait urbain » (Grésillon, 2008, p. 184).

Pour sa quatrième année, le séminaire « Politiques culturelles et enjeux urbains » approfondit l’hypothèse d’une redéfinition des enjeux inter- et intra-urbains des politiques culturelles sous l’effet de la mondialisation. Il explore l’hypothèse d’une métropolisation de la culture et d’une métropolisation par la culture. Il questionne en particulier les politiques patrimoniales, entrées dans une nouvelle étape à l’heure du régime d’historicité présentiste.

La méthode adoptée est comparatiste. Différentes études de cas empruntées à différentes périodes et à différentes régions du monde sont mobilisées.