Accueil du site > Manifestations > Séminaires > Histoire culturelle (...)

Histoire culturelle de la danse

Version imprimable de cet article Version imprimable envoyer l'article par mail envoyer par mail
Site under construction

Site under construction

Warning: a technical problem (SQL server) prevents access to this part of the site. Thank you for your understanding.

Séminaire de recherche, Ecole des Hautes études en Sciences sociales. Organisé par Elizabeth Claire, Emmanuelle Delattre, Marie Glon, Sophie Jacotot, Vannina Olivesi, Marion Rhéty et Juan Ignacio Vallejos. 2e et 4e lundis du mois de 19 h à 21 h (salle 7, 105 bd Raspail 75006 Paris), du 14 novembre 2011 au 11 juin 2012. Séance supplémentaire le 30 avril (même heure, même salle)

Lien : Site du séminaire

Ce séminaire propose d’explorer l’histoire des danses sociales et spectaculaires en Europe depuis une perspective culturaliste. Le séminaire examinera, cette année, les rapports entre danse et morale. Il propose, parmi d’autres, les thèmes suivants : le rapport de la danse avec les institutions religieuses ; le regard moralisant sur la scène ; le statut du danseur au regard de la morale (par rapport à celui de l’acteur, du chanteur, du musicien) ; la légitimité morale des divers types de danse ; le regard sur le corps dansant et ses représentations dans le discours médical ou pédagogique ; la question du genre, c’est-à-dire la manière dont les discours moralisateurs et les pratiques de danse se réclamant d’une morale ont participé à la construction sociale de la différence entre les sexes. Généralement, les études sur ce sujet ont mis l’accent sur le geste moral d’interdiction, postulant que la danse représentait un espace de liberté face à une oppression. Sans nier la pertinence de cette approche, nous explorerons, à partir d’études de cas, la manière dont les danseurs et les danseuses, dans leurs pratiques et leurs discours, assument eux-mêmes une dimension morale ou formulent des réponses implicites ou explicites face à un interlocuteur moral.