Accueil du site > Relations culturelles internationales et transnationales

Publications

Relations culturelles internationales et transnationales

  • Blaise Wilfert-Portal, "L’histoire culturelle de l’Europe : un point de vue transnational", Proa, revista de antropologia e arte, n°4, volume 1, 2013.
    Voir plus

    Blaise Wilfert-Portal, "L’histoire culturelle de l’Europe : un point de vue transnational", Proa, revista de antropologia e arte, n°4, volume 1, 2013. http://www.revistaproa.com.br/04/?p... http://www.revistaproa.com.br/04/wp...

  • CHAUDRON Martine, L’exception culturelle, une passion française ? Eléments pour une histoire culturelle comparée, L’Harmattan, 2011.
  • Circulations culturelles transnationales : institutions, savoirs, pratiques
  • DELFINER Judith, Double-Barrelled Gun. Dada aux États-Unis (1945-1957), Dijon, Les presses du réel, 2011.
  • Forum d’Avignon
    Voir plus

    Le site du Forum d’Avignon qui organise annuellement "les rencontres internationales de la culture, l’économie et les médias".

  • H-France Salon, Volume 6, Issue 5
    Voir plus

    Panel Session at 60th Annual Meetings of the Society for French Historical Studies, 26 April 2014

    Entre guerre et paix : mobilisation et démobilisation culturelle (1914-1950)

    Chair/ président : John HORNE, Trinity College, Dublin Tomas Irish, Trinity College, Dublin, Between the Nation and the Institution : Harvard’s Professorial Exchange with France during the First World War

    Marie-Eve Chagnon, Université de Montréal. La fin de l’internationalisme scientifique ? Le processus de démobilisation de la science française au lendemain de la guerre

    Guillaume Marceau, Université Concordia. Démobilisation culturel le au lendemain de la seconde guerre mondiale : la France et les États-Unis face au dilemme de la propagande en démocratie Comment / commentaire : Andrew Barros, Université du Québec à Montréal

  • Histoire mondiale
    Voir plus

    Histoire mondiale

    Organisé par Chloé Maurel Avec la collaboration de Noël Bonhomme et de Marie Caillot

    Certains jeudis de 18h à 20h à partir du jeudi 8 décembre 2011 École normale Supérieure, 45 rue d’Ulm, 75005 Paris Salle de séminaire de l’IHMC, 3e étage, escalier D

    A l’image du mouvement des « indignés » qui, après la parution en 2010 du texte Indignez-vous de Stéphane Hessel, s’est développé spontanément dans différents pays d’Europe et du monde, de nombreux phénomènes dépassent les frontières nationales et acquièrent une dimension mondiale. Quel angle d’analyse adopter à l’égard de ces phénomènes transnationaux ? Relevant à l’origine des cadres nationaux, mais pour mieux les dépasser, ceux-ci se laissent difficilement appréhender et font jouer des niveaux d’échelle parfois difficiles à maîtriser dans l’analyse. Une des approches possibles est celle dite « mondiale » ou « globale ». Celle-ci permet d’intégrer les données nationales tout en appréhendant la dimension globale des phénomènes transnationaux. Elle effectue des comparaisons et des rapprochements entre les phénomènes mondiaux, tente d’en révéler les points de convergence ou les différences, de suivre leur diffusion à travers les frontières, ainsi que d’en tracer la généalogie. Bien implanté aux Etats-Unis depuis plusieurs décennies (comme en témoignent par exemple les travaux de William McNeill ou de Patrick Manning), le courant de la « World History » tend depuis quelques années à se développer en France. Certains historiens se sont ainsi penchés sur des vecteurs de transnationalité, tels que le livre ou les firmes multinationales. De plus, depuis de longues années, des chercheurs travaillent sur l’histoire des organisations internationales, lieux de synthèse par excellence des mouvements nationaux en un espace commun. Quels sont les enjeux de l’histoire mondiale/globale ? Quels nouveaux chantiers de recherche ouvre-t-elle ? Comment les historiens de ce courant abordent-ils leur objet d’étude et que leur apporte cette approche mondiale ? Les chercheurs invités à ce séminaire et les discussions tenteront d’apporter des éléments de réponse .

    Ce séminaire est ouvert à tous : chercheurs, post-doctorants et doctorants, étudiants de Master et auditeurs libres. A la fin de chaque séance, un pot amical est prévu afin de permettre aux participants d’échanger dans une ambiance conviviale.

    Programme :

    Jeudi 8 décembre 2011 : Diana COOPER-RICHET, maître de conférences en histoire contemporaine à l’Université de Versailles-Saint-Quentin en Yvelines, Vice-présidente chargée des relations internationales : « Objets de recherche, frontières et temporalités. L’histoire des mineurs de charbon et de l’édition en langues étrangères ». Jeudi 5 janvier 2012 : Jean-Yves MOLLIER, professeur d’histoire contemporaine à l’université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines, directeur de l’Ecole doctorale Culture, Régulations, Institutions, Territoires, spécialiste de l’histoire de l’édition : « L’histoire mondiale du livre, de l’édition et de la lecture ». Jeudi 19 janvier 2012 : Matthieu LEIMGRUBER, docteur en histoire, chargé de cours à l’Université de Genève, chercheur pour le Fonds national suisse pour la recherche scientifique : « "Les problèmes d’assurance multinationale vous donnent mal à la tête ? SWISS LIFE vous propose le remède idéal !"Les prestations sociales pour expatriés et le développement transatlantique de l’industrie des fonds de pension(1960-1990) » Jeudi 26 janvier 2012 : Marc ABÉLÈS, anthropologue et ethnologue, directeur d’études à l’EHESS, directeur de recherche au CNRS : « L’anthropologie face à la globalisation ». Jeudi 16 février 2012 : Julien HAGE, docteur en histoire, post-doctorat à l’Université de Bourgogne : « L’édition de livres politiques dans le monde au XXe siècle ». Jeudi 8 mars 2012 : Noël BONHOMME, doctorant à l’Université Paris IV : « Le G7 et la mondialisation : entre gouvernance occidentale et gouvernance mondiale ». Jeudi 22 mars 2012 : Marieke LOUIS, doctorante à l’IEP de Paris, Centre d’études et de recherche internationales (CERI) : « Les organisations internationales et la régulation sociale de la mondialisation : le cas de l’Agenda de l’OIT pour le travail décent ». Jeudi 5 avril 2012 : Olivier PÉTRÉ-GRENOUILLEAU, professeur d’histoire contemporaine à l’université de Nantes : « Abolir l’esclavage, un projet global ». Jeudi 19 avril 2012 : Sandrine Kott, professeur d’histoire contemporaine à l’université de Genève : « ‘Global Labour’ et l’OIT (1947-1973) dans une perspective post-guerre froide ». Jeudi 3 mai 2012 : Aurélie Elisa GFELLER, docteure en histoire (Université de Princeton), Boursière « Ambizione », Fonds national suisse de la recherche scientifique, Chargée de cours, Institut de hautes études internationales et du développement, Genève : « Des sept merveilles du monde vers un concept holistique ? Le patrimoine mondial de l’UNESCO : débats et réformes, 1972–1994 ». Monique Constant, conservatrice, directrice adjointe des archives du Ministère des affaires étrangères : "Les archives de la SDN".

  • Institut européen des Itinéraires culturels
    Voir plus

    L’Institut, service public européen, est basé dans le Grand-Duché de Luxembourg depuis sa création en 1997. L’Institut Européen des Itinéraires Culturels et ses partenaires contribuent à la prise de conscience d’une mémoire partagée, d’un sentiment d’appartenance à une communauté européenne. Il faut ainsi traverser les histoires nationales, désigner le patrimoine commun. Aire d’action principale : tourisme culturel. Ce n’est pas de l’histoire, dira-t-on. Et pourtant. Les 29 itinéraires culturels proposés reviennent aux origines de l’Europe.

  • La diplomatie culturelle soviétique en Suisse. Entretien avec l’historien Jean-François Fayet
    Voir plus

    Par Romain Ducoulombier pour ANR Paprik@2F, 18 novembre 2014

  • Langues, livres, lecteurs -IHMC
    Voir plus

    Pour sa troisième année d’existence, le séminaire "Langues, livres, lecteurs" organisé à l’Institut d’histoire moderne et contemporaine portera en 2011-2012 sur le thème "Traductions et circulations culturelles en Europe, XVIIIe-XIXe siècle". Il sera étroitement associé aux travaux menés dans le cadre du projet de recherche franco-allemand TRANSNAT : "La transculturalité des espaces nationaux. Processus de traduction, figures de médiation et effets socioculturels des transferts littéraires en Europe, 18e-19e siècle". Le séminaire est ouvert à toute personne intéressée.

    Mardi 13 décembre 2011 Marie-Françoise Cachin, Institut d’études anglophones, Université Paris VII-Denis Diderot Traductions et transpositions culturelles.

    Mardi 24 janvier 2012 Daniel Droixhe, Université de Liège Les traductions françaises d’ouvrages anglais dans le Journal encyclopédique et l’Esprit des journaux au XVIIIe siècle.

    Mardi 21 février 2012 Blaise Wilfert, Ecole normale supérieure Nationalisation, globalisation et circulations littéraires : le droit d’auteur international et ses négociateurs en Europe, de la fin du XVIIIe à la Grande Guerre.

    Mardi 20 mars 2012 Lieven D’Hulst, Université de Louvain Traduire en France entre 1810 et 1840 : ce qu’une bibliographie électronique apprend sur les stratégies d’intégration des cultures étrangères.

    Mardi 10 avril 2012 Vladislav Rjeoutski, Université de Bristol, et Vladimir Somov, Conservatoire de Saint-Petersbourg (sous réserve) Journaux francophones édités en Russie, XVIIIe-début XIXe siècle.

    Le séminaire a lieu de 14 h. à 16 h. à l’Ecole normale supérieure, 45 rue d’Ulm 75005 Paris, dans la salle de réunion de l’IHMC, Escalier D, troisième étage. Il est ouvert à toute personne intéressée.

  • Littératures et musiques dans les relations internationales
    Voir plus

    Littératures et Musiques dans les Relations Internationales Identités, transferts culturels et réception à l’époque contemporaine

    Séminaire d’enseignement et de recherche

    Responsables :

    Anaïs Fléchet, Robert Frank, Marie-Françoise Lévy

    Les séances ont lieu

    le jeudi de 17h à 19h à l’Institut Pierre Renouvin, 1 rue Victor Cousin 75005 Paris, Galerie J.B. Dumas, esc. L, 1er étage, salle F603

    Présentation du Séminaire 2011-2012

    Ouvert aux étudiants, chercheurs et enseignants-chercheurs, ce séminaire propose une réflexion sur la place de la musique et de la littérature dans le processus de mondialisation contemporain, à travers l’étude de la circulation des écrits et des répertoires, de la fabrication des scènes et des marchés artistiques et de la réception des œuvres au-delà des frontières nationales et linguistiques, dans la perspective d’une histoire culturelle des Relations internationales.

    Quatre axes problématiques seront privilégiés : L’étude de la circulation des œuvres et des transferts culturels. Dans ce cadre, on interrogera le rôle des agents culturels (éditeurs, producteurs de disques, libraires, propriétaires de salles, etc.), des réseaux et des passeurs culturels (traducteurs, mélomanes, critiques, etc.).

    La cartographie des espaces où se nouent le contact, les échanges et les relations culturelles, comme les salons du livre et de la traduction, les festivals littéraires et musicaux ou les concours internationaux ou les grandes salles de concert. L’étude des diplomaties et des politiques publiques mises en œuvre par les Etats, les institutions européennes et les organisations internationales dans les sphères littéraires et musicales.

    L’analyse de la place des littératures et des musiques de l’autre dans l’espace public. Comment les œuvres d’ailleurs sont-elles reçues et contribuent-elles à créer de nouvelles identités collectives ?

    Dans cette perspective, nous nous interrogerons sur les visions du monde, les langages, écritures et pratiques de représentations entre fiction et réel, sans oublier la construction des icônes musicales et littéraires. Calendrier

    Jeudi 13 octobre 2011 Anaïs Fléchet, Robert Frank, Marie-Françoise Lévy Littérature et Musique : des sources pour une histoire des relations culturelles internationales au XXe siècle

    Jeudi 3 novembre 2011 Stanislas Jeannesson (Université Paris IV Sorbonne) Les écrivains-diplomates : acteurs ou instruments d’une diplomatie culturelle

    Jeudi 10 novembre 2011 Jean-Sébastien Noël (Centre de recherche sur les cultures littéraires européennes, Université Nancy II) Les métamorphoses d’une mélodie. Circulations musicales et mobilités des compositeurs Juifs ashkénazes au XXe siècle. Europe/Nouveaux Mondes/Israël

    Jeudi 24 novembre, Vendredi 25 novembre, Samedi 26 novembre 2011 Colloque Pour une histoire des Festivals XIXe-XXIe siècles

    Jeudi 8 décembre 2011 Étienne Sauthier (Centre de recherche et de documentation sur les Amériques, Institut des Hautes Études de l’Amérique Latine) Marcel Proust au Brésil, assimilation et interprétation identitaire (1919-1933)

    Jeudi 12 janvier 2012 Hervé Serry (Cresppa-CSU, CNRS, Université de Paris 8) L’idée d’Europe dans la stratégie éditoriale des éditions du Seuil : engagement et littérature

    Jeudi 3 février 2012 Talia Bachir (Centre de recherches interdisciplinaires sur l’Allemagne, École des hautes études en sciences sociales) Peut-on écrire une histoire de la world music ? Le problème de l’identité d’une catégorie dans le temps

    Jeudi 24 février 2012 Myriam Chimènes (Institut de recherche sur le patrimoine musical en France, CNRS/BnF/ministère de la Culture) Musique et musiciens étrangers à Paris sous la Troisième République

    Jeudi 8 mars 2012 Ioana Popa (Institut des sciences sociales du politique, CNRS) La Guerre froide au prisme de la circulation internationale des livres : la perspective d’une sociologie de la traduction

    Jeudi 22 mars 2012 (10h-17h) Table ronde : Circulation des œuvres musicales et littéraires. Bilan du séminaire

  • L’appropriation, condition des circulations culturelles par A. Gunthert et D. Sagot-Duvauroux
    Voir plus

    Séminaire collectif du CRAL, Art et littérature : l’esthétique en question, 28 avril 2014

  • Pascal Ory : « La référence française est en déclin », Libération, 19 mars 2015.
  • Perspectives on the ’Great’ War / Rückblick auf den Ersten Weltkrieg - CALL FOR PAPERS
    Voir plus

    An interdisciplinary conference will be hosted at Queen Mary, University of London to mark the centenary of the outbreak of the First World War.

    The parties presently involved are the School of Languages Linguistics and Film (QMUL) ; the School of History (QMUL) ; the Leo Baeck Institute (London) ; the Centre for Anglo-German Cultural Relations (QMUL) ; and the German Department (UCL).

    Keynote speakers will include :

    - Professor Christopher Clark (Cambridge)
    - Professor Jonathan Steinberg (Pennsylvania)
    - Professor Samuel Williamson (Sewanee History Project)

    It is intended that the conference be truly international and interdisciplinary.

    Subject sections will include political, military and social history ; historiography ; colonialism ; discourse analysis and cultural history.

    We welcome all suggestions for the conference as well as offers to chair sections and round-table discussions.

    Please address all initial enquiries to :

    Professor Felicity Rash f.j.rash@qmul.ac.uk or Dr Falco Pfalzgraf f.pfalzgraf@qmul.ac.uk

    — - Dr Falco Pfalzgraf

    Acting Deputy Director Centre for Anglo-German Cultural Relations

    School of Languages, Linguistics and Film Queen Mary, University of London Arts Building, Mile End Road LONDON E1 4NS

    Tel. (+44) 020 7882 8321 Fax. (+44) 020 8980 5400

    Email : f.pfalzgraf@qmul.ac.uk http://www.sllf.qmul.ac.uk/staff/pf...

  • TRAUTMANN-WALLER Céline (dir.), Ignác Goldziher : un autre orientalisme ?, Geuthner, Paris, 2011.
  • Vers de nouvelles pratiques académiques Est-Ouest. Acteurs et passeurs dans la culture universitaire en France
    Voir plus

    1-2 décembre 2011 Maison de la recherche 4 rue des Irlandais, 75005 Paris

    Ce colloque international se situe dans le champ de l’histoire des transferts culturels en l’Europe du XX-XXIe siècles. La problématique globale de la circulation internationale des savoirs et des pratiques académiques représente un riche champ de recherche en construction situé à la frontière de plusieurs disciplines des sciences humaines et sociales. Nous souhaitons mener une réflexion sur le renouvellement des élites universitaires en relation avec les mouvements des migrations culturelles en Europe et plus particulièrement en France. Cette problématique nous interroge sur les dynamiques des constructions culturelles nationales qui, en légitimant les parcours des acteurs académiques venus d’horizons différents, intègrent constamment des références culturelles et scientifiques étrangères. Il s’agit d’un phénomène culturel complexe qui modifie sensiblement les pratiques culturelles et sociales tant aux pays d’origine qu’aux pays d’accueil. Dans cette perspective l’objectif du colloque est double – approfondir d’une part l’étude des transferts des savoirs Est-Ouest dans le domaine universitaire et d’autre part, démontrer le rôle essentiel des nouveaux acteurs en relation avec les nouvelles pratiques présentes dans le contexte académique français. Dans une démarche à la fois comparative et interdisciplinaire, des historiens, des littéraires, des sociologues, des politistes vont examiner conjointement la problématique centrale du colloque ; celle-ci interrogera l’apport des enseignants, chercheurs et scientifiques en humanités dans la construction et la transmission des savoirs académiques autour de trois axes principaux : dans un premier temps sera analysée la relation entre les circulations migratoires et l’ouverture internationale de l’Université française ; par la suite sera abordée l’évolution de plusieurs disciplines conséquence des nouvelles dynamiques des échanges Est - Ouest ; et finalement un accent particulier sera mis sur les trajectoires de quelques acteurs principaux - chercheurs renommés qui participent pleinement au rayonnement international de l’Université française. Dans le prolongement des colloques précédents du programme de recherche sur l’histoire culturelle de l’Europe Centrale et Orientale de la Sorbonne Nouvelle, ce projet transnational souhaite approfondir les thématiques suivantes : ■ internationalisation des circulations scientifiques Est-Ouest à partir des années 1990 ■ nouvelles orientations des sciences humaines et sociales en France ■ évolution des disciplines telles que : études européennes, études slaves, études balkaniques, mais aussi les études de langue et littérature ■ traductologie, traductions, interprétations ■ l’histoire culturelle vers de « nouveaux tournants » ■ émergence de nouveaux enseignements universitaires et cursus de recherche ■ filières et masters internationaux ■ problèmes linguistiques des échanges scientifiques ■ parcours scientifiques Est-Ouest : typologies et spécificités ■ témoignages autour des expériences académiques dans l’université française

  • « Géopolitique de la traduction. Entretien avec Gisèle Sapiro »
    Voir plus

    Lucie Campos, « Géopolitique de la traduction. Entretien avec Gisèle Sapiro », La Vie des idées, 14 juillet 2014.

  • « L’international au service de la politique française » à propos de la parution de L’Enjeu culturel organisé en partenariat avec le CNL à l’occasion du Salon du livre 2014.
    Voir plus

    « L’international au service de la politique française » à propos de la parution de L’Enjeu culturel organisé en partenariat avec le CNL à l’occasion du Salon du livre 2014. Table-ronde animé par D. Fajolles (ProCultura), avec L.Martin (Paris III, membre du Comité d¹histoire), Marie-Christine Genet-Delacroix, Michel Kneubühler, Joachim Umlauf (directeur de Goethe Institut).

  • « Pour une approche mondialisée de l’art. Le musée Beaubourg et le nouvel accrochage de la collection permanente : le nouveau regard du "glocal" sur l’histoire de la peinture moderne au XXe siècle. Entretien avec Catherine Grenier »
    Voir plus

    Entretien mené par François Chaubet. Histoire@politique, mai 2014